Équité / Diversité —
Quand la lutte contre le racisme entre dans les conseils d’administration

Équité / Diversité —
Quand la lutte contre le racisme entre dans les conseils d’administration

Nombre de Noir.e.s à la table des conseils d’administration du secteur corporatif
au Québec en 2020:

ZÉRO

Le problème à résoudre :

Le 25 mai 2020, une vidéo embrase la planète pour les semaines à venir. On y voit un policier américain blanc, Dereck Chauvin, étouffer un père de famille afro-américain. Le nom et le visage de sa victime, GeorgeFloyd, ainsi que ses dernières paroles : « I can’t breathe », sont, depuis, devenus un symbole des conséquences parfois mortelles du racisme systémique que subissent les personnes racisées, et les Noir.e.s en particulier. Suite à ce crime, de nombreuses conversations ont émergé au sujet des barrières que rencontrent les Noir.e.s dans de nombreuses régions du monde, dont ici au Québec. Et c’est ainsi que cinq contacts et confrères/consœurs se sont décidés à créer le Groupe d’action pour la Promotion des cadres supérieurs noirs. Alors qu’individuellement ils et elles sont parvenu.e.s à des postes de direction dans leurs carrières, tout autour, rares sont les autres Noir.e.s. Ce que les chiffres confirment : si les Noir.e.s représentent 6,8 % de la population du Grand Montréal, les conseils d’administration du secteur corporatif n’en comptaient aucun à l’été 2020, et seulement 1,9 % tous secteurs confondus*. (Source : Diversity Leads, the Diversity Institute Report, 2020)
(
Source : Diversity Leads, the Diversity Institute Report, 2020)

Ouvrons aux talents Noirs les portes qui leur sont encore fermées.

Le changement auquel le projet va contribuer

Le Groupe d’action entend ouvrir les portes des conseils d’administration et les postes de direction aux leaders noir.e.s, qu’il s’agisse de cadres supérieurs déjà chevronné.e.s ou de la relève. Grâce à un travail de mentorat, le Groupe d’action compte sur la transmission du savoir et sur le partage d’expérience pour aider les candidat.e.s à concentrer leur énergie sur la mise en valeur de leurs talents, plutôt que sur les stratégies à développer pour déjouer les pièges du racisme systémique. En parallèle, le Groupe d’action va également offrir du conseil aux entreprises qui souhaitent que leur direction reflète davantage la réalité de la société.

Comment se mesurera ce changement

Le nombre de participants aux cohortes, d’entreprises bénéficiant du conseil du Groupe d’action ainsi que l’augmentation de la part de personnes noir.e.s dans les conseils d’administration du Grand Montréal seront autant d’indicateurs clés à suivre pour mesurer l’impact de l’organisation.

La mission de Karma

Développer le positionnement, l’identité nominale et visuelle de l’organisation.

Ce que le jury a aimé du projet

« Le Groupe d’action, c’est un modèle de maillage et de leadership inspirant pour promouvoir la diversité et l’inclusivité en milieu de travail. Mais ce n’est pas que ça, c’est le début d’un mouvement qui deviendra grand. »

Sophie Bélanger
Membre du conseil d’administration de Karma

« Nous avons été soufflé.e.s par l’énergie extrêmement positive, la détermination et la conviction profondes des instigateurs et instigatrices de ce projet ainsi que par leur vision pertinente et percutante. Pour le mieux-être de notre société : longue vie au Groupe d’action pour la Promotion des cadres supérieurs noirs. »

Danielle Champagne
Membre du conseil d’administration de Karma

« Il existe des plafonds de verre en entreprise, et il faut les briser. Le monde a besoin d’organismes comme le Groupe d’action pour la Promotion des cadres supérieurs noirs. »

Dominic Tremblay
Président de Karma

group photo

L'équipe

Dawn Williams
Co-présidente de BELI

Dawn Williams – Co-fondatrice et co-Présidente du Groupe d’action pour la Promotion des cadres supérieurs noirs: Dawn est une experte reconnue des ventes et du recrutement, comme l’illustre son parcours ainsi que son rôle de présidente chez Sirius Personnel, où elle œuvre depuis 14 ans maintenant. Cette femme dotée d’une énergie et d’un altruisme à toute épreuve – elle trouve, en parallèle de son travail, le temps d’enseigner son métier et d’être bénévole à l’Hôpital de Montréal pour enfants – a été profondément ébranlée par la tragédie de George Floyd. Le Groupe d’action pour la Promotion des cadres supérieurs noirs, qu’elle a co-fondé, est l’opportunité pour elle de changer les choses et de faire bénéficier la communauté de son expérience de femme, de Noire, et de cadre supérieure.
Plus d’information sur Dawn: LinkedIn

Colin Worrell
Co-fondateur et co-Président du du Groupe d’action pour la Promotion des cadres supérieurs noirs

Colin Worrel a commencé sa carrière comme consultant chez Colliers, leader international de l’immobilier commercial, dont il est aujourd’hui Directeur Général de la branche québécoise. Colin devient également administrateur de plusieurs organisations, telles que Cornet Global's Montreal chapter ou F.A.C.E.S. Un parcours couronné de succès qui, pour cet homme engagé, ne saurait être une complète réussite sans redistribution à la communauté : alors que Colin agit publiquement pour la diversité et l’inclusion depuis plusieurs années, il co-fonde en 2020 le Groupe d’action pour la Promotion des cadres supérieurs noirs, espérant bien ainsi accroître la représentation des Noir.e.s dans les plus hautes instances du monde corporatif. Plus d’information sur Colin : LinkedIn

Annie Woang
Partenaire client.e.s

Cumulant 8 années d’expérience en tant que chargée de projets côté annonceurs (Loto-Québec) et en agence -chez Cossette, LG2 et maintenant TUX, Annie brille par son engagement sans faille dans la gestion de ses missions (et, aussi c’est vrai, par ses éclats de rire communicatifs). De nature passionnée et empathique, Annie ne perd jamais une occasion de s’impliquer sur des sujets qui lui tiennent à cœur; elle est ainsi fière d’avoir pu mettre son talent au service de Médecins du monde et de la Fondation Sainte-Justine. À travers sa participation à la naissance du Groupe d’action pour la Promotion des cadres supérieurs noirs, Annie entend bien contribuer à une meilleure représentation des talents racisés dans les instances de direction des entreprises du Grand Montréal.
Plus d’information sur Annie : LinkedIn IG : @annwoang

Joanie Brisebois
Designer graphique principale

Joanie est designer graphique et directrice artistique depuis 5 ans. Désireuse de mettre la création au service d’un changement positif, Joanie a le cœur qui bat lorsqu’elle sent que son travail contribue à faire une différence, comme c’est le cas chaque fois qu’elle travaille avec des fondations et des entreprises sociales en lesquelles elle croit – Accueil Bonneau, Association des popotes roulantes du Montréal métropolitain, Fondation Librarylab, les fermes 12/12 ou encore Yaourti. Il y a trois ans, Joanie a décidé de joindre son énergie à celle de TUX, séduite par les valeurs de la compagnie et par l’esprit d’équipe – ce côté plus « gang d’ami.e.s sans ego » qu’agence de pub. Enfin, Joanie a co-fondé le magazine Échelles. Ce collectif éditorial né du désir de créer une plateforme de partage et de réflexion pluridisciplinaire accessible à tous, développe des publications dont le but est d’observer, de comprendre, et de sensibiliser le grand public aux enjeux de société que le design soulève.

Sarah Patier
Stratège Senior

Stratège de marque et communication depuis 13 ans, Sarah a réorienté les dernières années de sa carrière afin de concilier ses convictions avec son travail. Ainsi, après trois ans chez Publicis et sept ans chez Sid Lee, elle se joint à Tux et met son énergie au service de nombreuses marques et organisations à fort impact social et environnemental (Accueil Bonneau, Médecins du Monde, Gusta, restaurants LOV et BLOOM). Sarah s’implique par ailleurs dans la communauté à différents niveaux, notamment dans la lutte contre le racisme et les violences policières via l’action communautaire et son travail d’écriture, puisque Sarah est aussi autrice et interprète de slam et de rap.
Plus d’information sur Sarah : LinkedIn, IG : @sarahvakana

Marie-Laurence Grenier Trempe
Conceptrice-rédactrice

Marie-Laurence passe son temps à lire, se questionner, écrire, se questionner et réécrire. En développant le ton d’une marque, elle réussit à lui donner une voix et une personnalité qui s’expriment à travers des idées de contenu originales. Anciennement directrice de compte, elle apporte une vision stratégique et pragmatique à la création. Son parcours en agence a commencé chez Sid Lee et l’a amené au fil des années à collaborer avec Polygraphe, McCann, DDB et TUX, où elle occupe présentement le poste de conceptrice-rédactrice bilingue. Experte de la recherche nominale, du branding et de la conception publicitaire, elle réalise aussi des vidéos explicatives au sein d’Observatoire, un studio qu’elle a fondé avec son partenaire Maxime. Enfin, parce que le bien-être collectif et la justice sociale sont des valeurs qui lui sont chères, Marie-Laurence est heureuse de pouvoir contribuer au rayonnement du Groupe d’action pour la Promotion des cadres supérieurs noirs, une initiative qui est plus pertinente que jamais.

Anna Claringould
Conceptrice rédactrice

Originaire d’Australie, Anna aime mettre son esprit venu de l’hémisphère sud pour raconter de belles histoires. Elle a eu l’occasion de travailler sur des marques telles que VIAGR, UPMC health Clinics, GURA, Converse ou Ivanohé Cambridge; au sein de différentes agences -Tank, Grey New York et désormais TUX. Avec BELI, Anna est plus qu’enthousiaste à l’idée de mettre son expertise et sa maîtrise des mots au service d’une cause aussi nécessaire que pleine de promesses pour l’avenir.

Prochaines étapes
Août 2021 : stratégie
Septembre 2021 : recherche nominale
Novembre 2021 : identité visuelle et rédaction
Décembre 2021 : lancement

Projets similaires

Suivez le bateau (on n'est pas trop dérangeants, promis).